Rechercher

Le marais Léon-Provancher

Les espaces marécageux sur terre disparaissent de plus en plus. Puisque plusieurs espèces animales et plantes vivent près et dans les marais, ceux-ci sont menacés de disparaitre. C’est pour cela que nous devons protéger les marais comme le marais Léon-Provancher.

Le marais Léon-Provancher est une réserve naturelle située à Neuville, près de Québec. Ce marais a été créé artificiellement pour protéger les plantes et les espèces animales. Il comporte bien sûr un marais qui est entouré d’une grande forêt. Ce territoire est une réserve naturelle depuis 2005. Elle servira donc toujours de réserve pour protéger toutes sortes d’espèces organiques.


La végétation est très variée. Elle comporte plusieurs espèces dont :

– Peupliers

– Frênes

– Érables

– L’ostryer de virginie

L’ostryer de virginie est un arbre qui possède une drôle d’apparence et son bois est très solide. Son bois est tellement dur à fendre qu’on le surnomme le bois de fer.



Mais la végétation ne comporte pas que des arbres et non elle comporte aussi des vivaces. Comme pour le vératre vert aussi appelée le tabac du diable. Ce végétal d’un vert presque fluorescent au printemps est capable de mesurer jusqu’à 1,5 mètre. Par contre, cette plante est extrêmement toxique. Autrefois, les autochtones empoisonnaient leurs flèches avec les racines de celle-ci.


Le marais Léon-Provancher a été aménagé pour que les canards et autres espèces d’oiseaux puissent y nicher. Il y a 245 espèces d’oiseaux qui peuvent y être observées au marais durant toutes les saisons.


Fait surprenant :

Il y a des dortoirs à chauvesouris qui ont été installés pour essayer de rétablir la population de ce mammifère.

J’espère vous avoir fait comprendre l’importance des marais et vous avoir donné l’envie de visiter le marais Léon-Provancher. À bientôt dans un prochain article!

– Annabelle Lepage

Sources :

– Société Provancher

– Revue Nature Sauvage #55 p.48-49

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout